Association des Amis de l’Aérium d’Arès

Mentions légales

Copyright©2014

4A - BP 15- 33740 ARES – Tél : 05 56 60 33 65 - 06 03 36 36 53

HISTORIQUE de 1990 à 2007

Mars 1990

F du Plessis s’est enfermé dans l’Aérium sur les vitres duquel il a affiché ce message :


« Par respect :

● Pour les 150 bénévoles qui ont travaillé à l’Aérium d’Arès depuis 3 ans

● Pour les 10 mécènes qui nous ont fourni 1 million de francs en matériels divers

● Pour nos amis d’Arès et d’ailleurs, qui nous ont aidés et soutenus de leurs conseils, de leurs dons, de leurs mains

● Pour les familles en difficulté d’ATD-Quart-Monde, du Secours Catholique, du Secours Populaire et d’ailleurs, qui ont fait appel à nous

● Pour les enfants d’Arès et les autres enfermés dans les HLM

● Par fidélité à l’esprit et aux dernières volontés de Sophie Wallerstein

● Pour que JUSTICE SOIT FAITE, je commence ce même jour, ici même, une grève de la faim


Que Dieu nous soit en aide !


François du PLESSIS »



8 Avril 1991

Expulsion du matériel entreposé à l’Aérium.


Rapport de l’expertise judiciaire (travaux estimés à 1 000 000 de francs).



10 Avril 1991

Conférence de presse.



31 Mai 1991

Pétition (1500 signatures) pour demander le classement du domaine de l’Aérium en zone boisée protégée.



18 au 25 Août

Occupation de l’Aérium par les bénévoles du 18 au 25 août. Pétition de soutien : 1200 signatures en une semaine.



13 Octobre 1991

Pique-nique sur la plage devant l’Aérium, avec accueil d’enfants de familles défavorisées de Bordeaux. Conséquence : M. Judet, représentant de PLW, dépose une plainte contre les 4A pour violation de domicile, classée sans suite par le parquet.



2 Novembre 1991

Demande à la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) pour l’inscription des fresques (voir Architecture).



15 Juillet 1992

Dossier de demande d’inscription du bâtiment de l’Aérium à l’Inventaire des Sites, adressé à la DRAC, au service départemental de l’architecture (Bâtiments de France), et à la Direction Régionale de l’Environnement.



26 Avril 1993

Courrier au Conseil Général de la Gironde pour que celui-ci use de son droit de préemption en cas de vente de l’Aérium.



22 Février 1995

Pétition de soutien au projet de F du Plessis, à l’occasion du procès pour «rupture abusive de mandat» (900 signatures).



10 Octobre 1995

Déplacement en bus au tribunal de Bordeaux, (50 personnes).


Courriers et contacts avec divers organismes ou associations, dont le Comité Français de Secours aux Enfants (CFSE) son président : H Renaudin est venu voir l’Aérium et rencontrer les 4A.



Septembre 1995

Déclaration de vol des câbles électriques (voir Courrier CRF 14/09/1995)



17 Octobre 1995

Visite de l’Aérium de Paul Annik Weiller et de Pierre Consigny, président de la CRF : l’Aérium a été nettoyé pour la circonstance ! Courrier du 23/10/1995



1996

Préparation du procès en appel fixé au 10/02/1997 (voir Procès)



19 Janvier 1997

Organisation d’une journée exposition, débat sur l’Aérium.



Mai 1998

Installation d’une clôture autour du domaine de l’Aérium, au mépris de la loi qui impose de laisser accessible une bande de 3 mètres en bordure de la plage («chemin des douaniers»).



26 Septembre 1998

Conférence de presse (voir Articles de presse).



4 Janvier 1999

Lettre commune H Renaudin (CFSE), JP Fondère (APEFIP), F du Plessis et 4A à la CRF.



9 Mars 1999

Le Conseil Municipal d’Arès vote qu’il n’y aura pas de projet immobilier à l’Aérium, confirmé lors d’une entrevue avec M. le Maire le 6 avril.


Mme Choay (arrière petite-nièce de Sophie Wallerstein) a déposé une demande d’inscription de l’Aérium à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (voir Architecture).


Présentation d’un projet par Marc-Olivier Dupin et S. Dessay, axé sur la musique, la santé, les handicapés.



25 Janvier 2000

Rejet du pourvoi en cassation de l’AAOW (voir Procès)



4 Mai 2000

Le préfet signe l’arrêté d’inscription de l‘Aérium à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques pour une durée de trois ans.



Octobre 2001

Sur l’initiative de la famille de S Wallerstein, a été lancée une pétition demandant le classement définitif de l’Aérium :3000 signatures.



16 Décembre 2001

Exposition sur l’Aérium : Jacques Faraut, (petit-fils du peintre Henri Marret qui a réalisé les fresques de l’Aérium), nous a prêté des documents provenant de sa famille (voir Architecture).



8 Janvier 2003

L’inscription de l’Aérium à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques par arrêté du 4 mai 2000 deviendra définitive le 4 mai 2003 (Courrier DRAC).



14 Février 2003

Entrevue avec le Maire d'Arès, qui nous assure que le site de l'Aérium sera protégé avec le nouveau P.L.U.



18 Mars 2003

La CRF confirme avoir un projet pour l’Aérium d’une maison d’accueil spécialisée pour personnes handicapées vieillissantes. Mais, il n’y a pas de financement!



23 Septembre 2003

À l’initiative du docteur Renaud-Salis, cancérologue, visite de l’Aérium par Mme Tezenas du Montcel, Présidente de «l’Envol» (www.lenvol.asso.fr), association qui gère un centre médicalisé pour enfants atteints de graves maladies au château de Boulains près de Fontainebleau. Elle envisage d’ouvrir d’autres centres, conformément au «plan cancer», et est très intéressée par l’Aérium : site au bord de l’eau, de plain-pied, à côté du centre médico-chirurgical, et non loin des hôpitaux de Bordeaux.


Le maire d’Arès est favorable à ce projet qui correspond au testament de Sophie Wallerstein, et qui valoriserait à la fois le secteur et le patrimoine d’Arès.


La CRF oppose une fin de non-recevoir, sous le prétexte qu'elle a déjà un projet...



Printemps 2004

La CRF vient soi-disant de déposer une demande de création de Maison d’accueil Spécialisée, MAS. Mais toujours pas de financement de prévu...



Mai 2005

Deux ans après, le projet CRF en est toujours à sa phase « préliminaire »!



Septembre 2005

Pour JF Mattéi, Président de la CRF, les 2 projets: MAS et l’Envol pourraient cohabiter à l’Aérium.



24 avril 2006

une rencontre a eu lieu à Arès entre le Directeur Régional des Affaires Culturelles (DRAC), le Conservateur Régional des Monuments Historiques, Françoise CHOAY et les 4A. La DRAC n'a reçu aucun projet précis de la CRF, alors que des travaux sur un site inscrit nécessitent l'accord de l'Architecte des Bâtiments de France (ABF).


Tout au long de l'année, nous avons poursuivi notre surveillance du site de l'Aérium, et avons constaté à nouveau la présence de vitres cassées, d'arbres cassés par les tempêtes (la toiture a heureusement été épargnée).



Février 2007

Nous avons constaté l'affichage à la Mairie d'une demande d'abattage d'arbres (pins, platanes et chênes) sur le site de l'Aérium, en Espace Boisé Classé. Cette demande a été déposée par le Directeur du Centre Médico-Chirurgical, afin d'agrandir l'aire d'atterrissage d'hélicoptères, et l'autorisation a été signée par le Maire d'Arès. Nous avons alerté le DRAC, qui nous a confirmé que ses services n'en avaient pas été informés, alors que ces travaux sont situés dans le périmètre de protection d'un site inscrit.



15 février 2007

Les 4A ont envoyé un courrier au Maire d'Arès et au DRAC pour s'étonner que la réglementation ne soit pas respectée, tout en affirmant que nous ne sommes pas opposés à la mise aux normes de l'aire d'atterrissage. De son côté, Françoise CHOAY a écrit au DRAC pour signaler l'état de total abandon de l'Aérium et les nouveaux empiétements de la clinique sur le terrain de l'Aérium.



22 février 2007

Réponse du Maire aux 4A : il a donné son autorisation « après instruction par la Direction Départementale de l'Equipement (DDE) et les services qu'elle a jugé bon de consulter », et nous renouvelle son« souci permanent de protection de ce site ».


Après renseignements auprès de la CRAMA, un projet de MAS a bien été déposé par la CRF, mais le dossier est incomplet ....